Gaëlle Laurent

259 chemin de northon

40440 Ondres

 

contact@gaellelaurent.com

 

06 84 01 77 18

 

 

 

Siret  849 761 903 00038

Gaëlle Laurent

Conseillère en naturopathie

& produits de soins naturels

1 2 Hygiène de vie Alimentation Saine Phytothérapie Aromathérapie Apithérapie Micronutrition Gestion du Stress

Accompagne votre détox

25/01/2022

Accompagne votre détox

Efficace pour nettoyer le foie, elle évacue tout ce qui ralentit et encrasse l'organisme. 

La Chlorella oxygène le corps, le détoxifie et maintient un équilibre acido-basique. Grâce à son facteur de croissance unique, elle facilite le renouvellement cellulaire, notamment au niveau des muqueuses digestives. Objet de nombreuses études, cette micro-algue a prouvé ses multiples vertus nutritives et médicinales.

 

Au Japon, cette algue est une véritable star. Elle est considérée comme un aliment d'intérêt général grâce à sa richesse

- en minéraux : fer, calcium, potassium, magnésium, zinc, manganèse, sélénium, iode 

- en antioxydants : bêta-carotène, carotène

- en vitamines : B1, B2, B3, B6, B12, C et E

 

Ses bienfaits vont au-delà de la détoxification interne de l'organisme.

 

La Chlorella agit sur la qualité de la peau : elle prévient du vieillissement, lutte contre les affections cutanées, oxygène l'épiderme, ce qui explique sans doute pourquoi les japonaises gardent des traits si fins, même à un âge avancé !

Son action sur le psychisme est aussi intéressante, elle redonne de l'énergie, diminue le stress et l'anxiété.

Un superaliment, à n'en pas douter !

 

Il existe plusieurs associations intéressantes avec la Chlorella pour une désintoxication, je vous conseillerais avec plaisir.

 

Une alliée antifatigue

09/01/2022

Une alliée antifatigue

Elle apporte des acides aminés

 

La spiruline renferme près de 60 à 70 % de protéines de très bonne qualité : sont présents huit acides aminés dits "essentiels" car indispensables à l'organisme et qui doivent être apportés par l'alimentation. On y trouve aussi des vitamines et des minéraux et, ce qui est bien, moins de sel de sodium que dans les algues d'origine marine. En revanche, elle ne contient pas d'iode. (pose pas de problème pour la thyroïde)

 

Elle donne de l'énergie

 

Grâce à sa teneur en protéines, la spiruline améliore le tonus physique. C'est avec les protéines que l'on fabrique du muscle.

Elle permet donc aux personnes, à la suite d'une hospitalisation, ou âgées, de refaire du muscle, et ainsi d'éviter les chutes. Les végétariens et les sportifs aussi en sont friands. La spiruline contribue également à résoudre des fatigues dues à une anémie par déficit en fer.

(associée à la vitamine C) 

 

Elle aide à mieux récupérer

 

Elle contient un polysaccharide, qui lui confère des propriétés immunostimulantes. Il est épaulé par la phycocyanine et le fer. "La spiruline est précieuse lors d'une infection ou en convalescence". Grâce à ses antioxydant (vit. E, bêta-carotène, phycocyanine), la spiruline protège les cellules et permet une meilleur récupération.

 

Son rapport intérêt nutritionnel / coût est excellent.

Pour éviter des effets digestifs indésirables, on commence par prendre 3 g par jour pendant une semaine, puis on augmente la dose jusqu'à 5 g par jour. À prendre plutôt le matin et/ou à midi, en cure d'un à trois mois, selon les besoins. (certains sportifs en absorbent jusqu'à 20 g/jour. Il faut toujours augmenter progressivement les doses)

Il s'agit d'un purifiant intestinal et hépatique qui risque de provoquer nausées ou ballonnements lorsqu'on en abuse.

 

Elle est déconseillée  en cas :

  • d'hémochromatose, une maladie caractérisée par une surcharge en Fer
  • de phénylcétonurie, une maladie génétique caractérisée par une anomalie du métabolisme
  • de vulnérabilité hépatique
  • terrain allergique
  • si on prend des anticoagulants
  • si on souffre de la goutte, une crise pouvant être déclenchée par un excès de protéines.

Mieux vaut également l'éviter en cas de maladie inflammatoire chronique et de tabagisme car le bêta-carotène augmente le risque de cancer du poumon.

Repérer la famille des E620 !

19/12/2021

Repérer la famille des E620 !

Il crée une dépendance incitant à consommer davantage (de la même manière que le tabac et diverses drogues)

Il stimule l'appétit (envie irrésistible de terminer un paquet de chips...) et peut être en partie responsable du surpoids, Il provoque une résistance à la leptine, l'hormone qui régule le stockage des graisses, perturbe également l'action de l'insuline et la régulation de la glycémie (il augmente le taux d'insuline, ce qui favorise l'obésité et le risque de diabète). Il déclenche des intolérances chez certaines personnes.

Il est souvent utilisé comme exhausteur de goût dans de nombreux aliments.

 

Le glutamate est bien plus qu'un additif alimentaire de l'industrie, il est indispensable à la vie. 

En tant que neurotransmetteur, le glutamate transfère des informations entre les cellules nerveuses et assume ainsi une fonction essentielle dans le corps.

Les sels de l'acide glutamique, qu'on appelle glutamate, sont des acides aminés non essentiels et donc des constituants des protéines. Ils sont produits par le corps lui-même (cycle de Krebs). Il est également possible de le puiser dans les aliments.

Sa teneur est plus élevée dans les produits fermentés, cuits ou vieillis.

Certains aliments contiennent naturellement du glutamate :

Parmesan, sauce soja, miso non pasteurisé, sans conservateurs, bio de préférence et qui a bénéficié d’une durée de fermentation honorable (soit environ deux ans). Evitez le miso industriel, dont la fermentation est accélérée au glutamate de synthèse.

Sardines, poulet, viande de bœuf, petits pois, chou vert, champignons, tomates, maïs, pommes de terre, lentilles corail, amandes...

 

Comment éviter de consommer cet additif de la famille des E620 à E625 ?

 

C'est un ingrédient que l'on retrouve souvent dans la nourriture chinoise. Le glutamate est un additif fréquemment utilisé si vous achetez des aliments transformés comme les soupes, pizzas, bouillons, sauces, charcuteries sous vide, biscuits, snacks.

Il est utilisé car il renforce le goût des ingrédients présents dans l'aliment et agit comme un excitant sur les papilles et surtout sur le cerveau.

Il faut attentivement lire la liste des ingrédients sur l'étiquette.

Le glutamate peut avoir des dénominations multiples qu'il faut connaître :

E621, glutamate de sodium, monosodium glutamate, GMS ou MSG.

Il peut aussi prendre des pseudonymes beaucoup moins scientifiques tels que "assaisonnement naturel", "épices protéines hydrolysées", "protéines hydrolysées", goût bacon, acides aminés, etc.

Attention à la mention "ne contient pas de MSG", "sans MSG ajouté" ou "sans ajout de MSG", car divers composants des produits favorisent la formation de glutamate de sodium comme :

Les protéines végétales hydrolysées, la levure hydrolysée / autolysée...

 

Manger sainement, la solution la plus simple pour éviter le glutamate de sodium

Osez paresser !

12/12/2021

Osez paresser !

Gommer ses croyances sur soi 

 

"Lâchez ces idées reçues, ancrées en vous depuis l'enfance et l'adolescence. Elles vous empêchent de vivre à votre façon"

Ex : Je suis timide, je suis nulle, la vie est dure...

Toute la difficulté est de les détecter !

Isolez-vous et centrée sur votre respiration, écrivez sans réfléchir les pensées négatives qui viennent selon des thèmes prédéfinis : Santé, Famille, Amour, Travail...

Puis, retenez les trois pensées qui vous pèsent le plus.

Qu'est-ce qui serait plus juste ?

En face de chacune, inscrivez une formulation positive, proche de votre vérité.

Votre timidité légendaire sera ainsi nuancée : "Je suis plus à l'aise avec les gens que je connais"

La clé de votre quête, c'est d'être gentil avec vous.

Tout en sachant exprimer votre gratitude envers les bons moments vécus : "j'ai de la chance d'avoir..." même si tout n'était pas idéal.

Acceptez ce que vous êtes, y compris votre part d'ombre.

 

Éveiller sa curiosité

 

Vous ne vous reconnaissez pas de talents particulier ? Ni de passion ?

Ils sont là pourtant. "Repérez ce qui vous intrigue, vous interpelle, vous enthousiasme, vous motive, et creusez la piste, mais sans vous mettre de pression".

Quels sont les points communs entre les livres, les films, les documentaires, les expositions, que vous aimez ?

Profitez dès que l'occasion se présente pour vous documenter, investiguez.

 

Prendre conscience de ses masques

 

Pour plaire, on se crée des personnages selon les circonstances et les personnes environnantes, on suit des voies qu'on croit siennes, on se cache derrière un fonctionnement conformiste.

Or, en voulant être une épouse, une mère, une salariée, une amie forte, efficace, vous vous perdez.

De fait, vous répondez à des injonctions intériorisées et à des projections que les autres font sur vous.

Prisonnière de votre image ! Il est temps de lâcher les fausses ambitions, les faux semblants...

- Oui, vous êtes prof ou ingénieure parce que vos parents le désiraient, mais dans le fond, c'est l'architecture qui vous enthousiasme.

- Oui, vous allez aux grands déjeuners festifs de famille, mais vous aimeriez des retrouvailles en petits comités. Pourquoi ne pas le signaler, sans blesser ?

Pour vous exercer, autorisez-vous pendant une journée, à délaisser les petits mensonges.

"L'idée consiste à exprimer son ressenti, ses besoins, ce qui vous chagrine. Vous pourrez vexer des gens, mais en usant du "je", respectueux de la sensibilité de l'autre, votre sincérité paiera."

 

S'appuyer sur sa jalousie et sa colère

 

Il s'agit d'exploiter ces deux sentiments perçus comme de vilains défauts pour atteindre nos envies profondes. Ils en sont de puissants révélateurs.

Vous êtes jaloux ? Ecartez les comparaisons stériles qui vous font sentir "moins" ou "plus" que l'autre, avec cette rengaine,

"pourquoi elle et pas moi ?" Cette forme de rejet est une façon pour notre cerveau d'éviter la confrontation à nos propres manques.

Alors, interrogez-vous : qu'est-ce que cette personne s'autorise et que vous ne faites pas ?

Où en êtes-vous dans ce domaine-là ?

Les réponses seront autant d'indices de ce que vous voulez... un peu, beaucoup, passionnément.

Quant à la colère, elle pointe des indignations motrices.

"Ce qui m'agace, me révolte, ou me met en fureur, permet de découvrir ce qui me tient à cœur."

Listez, dans le désordre les moments qui vous ont énervés avec les détails, notez le plus mesquin et le plus grave, et regardez en quoi vous seriez prête à réagir, ce qui vous y pousse, et les valeurs qui s'y nichent.

 

Activer sa zone de brillance

 

Cette zone recouvre ce que l'on aime faire, que l'on sait très bien faire et qui donne des ailes.

Il faut l'exhumer, car elle est tellement naturelle, que l'on ne la voit plus. Pour y parvenir, retrouver votre mémoire d'enfance.

Quels étaient vos rêves alors ?

Qu'est-ce qui vous procurait la sensation d'être vivant ? D'être libre ?

Chassez votre trésor personnel. Rassemblez vos souvenirs autour d'une ambiance, de balades, de copains de l'époque.

Confrontez les résultats avec les talents que votre entourage vous attribue.

Puis retenez trois points.

Exemple : Raconter des histoires, transmettre. Oser explorer des forêts, innover. Faire le pitre, animer.

 

Se simplifier la vie

 

Il s'agit de se vider la tête de supputations tordues, de scénarios alambiqués et d'évacuer l'idée que vous n'y arriverez pas.

Soyez cash avec vous et avec autrui !

C'est la constance dans l'action qui compte. En sachant que vivre de sa passion implique parfois des sacrifices financiers et qu'il faut alors accepter d'avoir moins de revenus, au moins temporairement.

 

Dégoupiller le mauvais sort

 

Non, vous n'êtes pas maudite. Ce n'est pas parce que vous avez raté un projet une fois, que telle personne vous a snobée, qu'un lieu vous a été néfaste, que cela vous (et les) condamne à tout jamais. Ne restez pas sur des frustrations, des échecs, mais regardez le passé en face, pour en saisir les ressorts. Et le réparer. Faites une relecture de l'histoire en vous donnant le beau rôle, identifiez les avantages que vous en avez retirés : une expérience, de nouveaux contacts, des idées...

Vos blessures, vos ratés font de vous un être unique, précieux.

 

S'entourer des bonnes personnes

 

Leurs idées, leurs opinions, leurs encouragements vous aideront. Mieux vaut, toutefois, sélectionner parmi vos proches, les plus solides et bienveillants. Car certains donnent leur avis sans y avoir été invités tandis que d'autres projettent sur vous leurs blocages.

Les amis précieux sont ceux qui aimeraient nous voir exprimer le génie qu'ils ressentent en nous.

Écartez les oiseaux de mauvais augure, gardez les intimes qui ont une large vision de votre parcours et savent vos forces, et accueillez les nouveaux venus qui apporteront de la neutralité dans leur jugement.

Outre son regard sur vous, demandez à ce cercle du soutien affectif, de l'écoute sur vos doutes et vos peurs, et un partage de leurs compétences.

Ne négociez pas ce qu'ils vous disent, en positif ou en négatif. Laissez-les s'exprimer, écoutez, remerciez.

Vous ne garderez que ce qui sonne juste pour vous.

 

Se prendre au sérieux

 

Mettez en avant vos qualités, vos points forts, ne craignez pas de les exprimer.

Le plaisir que cela vous procurera rayonnera autour de vous et profitera à votre entourage.

Chaque soir, faites le bilan de votre journée.

À votre échelle, vous contribuez au monde

 

 

 

 

 

 

 

Plantes pour un sommeil paisible

08/12/2021

Plantes pour un sommeil paisible

 

 


La Sansevière


Cette plante est très robuste, elle n’a besoin d’eau que de temps en temps et préfère les endroits secs avec peu de lumière, il fait éviter de la mettre en plein soleil. Elle supprime le benzène, le formol, le trichloréthylène et le xylène de l’air intérieur.

Elle a un effet apaisant.


Lierre grimpant 


Des chercheurs américains spécialistes de l’asthme, des allergies et immunologues ont découvert que ce type de lierre élimine 78% des moisissures en suspension dans l’air en seulement 12 heures. Si vous souffrez de problèmes respiratoires, d’apnées ou d’asthmes, le lierre anglais est idéal pour votre chambre. Anti-allergène, il purifie l’air ambiant, absorbe les polluants et assainit les atmosphères saturées de plastiques. Le lierre filtre le CO2, le formaldéhyde, le toluène, le trichloréthylène et le xylène. Il a la capacité d’éliminer presque totalement le benzène en 24 heures. Selon une étude, le lierre réduit également jusqu’à 94 % des moisissures présentes dans l’air, réduisant ainsi les risques d’allergies.

Le lierre protège des réveils nocturnes.

 


Aloe Vera


La NASA a nommé cette plante parmi les meilleures pour la purification de l’air, car elle libère de l’oxygène toute la nuit, ce qui en fait un complément idéal pour la chambre à coucher. Les feuilles de l’aloe Vera absorbent le CO2 et produisent de l’oxygène toute la nuit. Ses propriétés filtrantes permettent de rafraîchir l’air de la chambre et de favoriser un sommeil profond et réparateur. L’aloe Vera est idéal pour les personnes souffrant d’insomnie et/ou d’apnée du sommeil. L’aloe Vera peut servir à lutter contre les ondes électromagnétiques issues des ordinateurs et des télévisions. Mais elle est aussi utile contre les acariens, c’est pourquoi elle est idéale dans la chambre à coucher.

L'aloe Vera a un pouvoir apaisant et règle les problèmes de sommeil.

 


Le Jasmin


Le jasmin est un véritable somnifère naturel, il améliore la qualité du sommeil, diminue l’anxiété et améliore l’humeur au réveil. L’odeur du jasmin permettrait de recevoir une meilleure nuit de sommeil. Le jasmin est une plante dont les propriétés apaisantes sur le corps et l’esprit ont été démontrées. Le parfum émis par ses fleurs blanches, jaunes ou roses est un véritable somnifère naturel, idéal contre les insomnies. Selon certaines études, l’odeur du jasmin offre un sommeil de qualité. Son parfum apaise, diminue l’anxiété, améliore l’humeur au réveil et favorise le repos.