Gaëlle Laurent

259 chemin de northon

40440 Ondres

 

contact@gaellelaurent.com

 

06 84 01 77 18

 

 

 

Siret  849 761 903 00038

Gaëlle Laurent

Conseillère en naturopathie

& produits de soins naturels

Repérer la famille des E620 !

18/12/2021

Repérer la famille des E620 !

En concentrations excessives, le glutamate a un effet neurotoxique (entraîne la mort cellulaire des neurones) responsable de troubles de la mémoire et pouvant provoquer des maladies. (élimination de ces additifs pour les personnes atteintes de fibromyalgie)

 

Il crée une dépendance incitant à consommer davantage (de la même manière que le tabac et diverses drogues)

Il stimule l'appétit (envie irrésistible de terminer un paquet de chips...) et peut être en partie responsable du surpoids, Il provoque une résistance à la leptine, l'hormone qui régule le stockage des graisses, perturbe également l'action de l'insuline et la régulation de la glycémie (il augmente le taux d'insuline, ce qui favorise l'obésité et le risque de diabète). Il déclenche des intolérances chez certaines personnes.

Il est souvent utilisé comme exhausteur de goût dans de nombreux aliments.

 

Le glutamate est bien plus qu'un additif alimentaire de l'industrie, il est indispensable à la vie. 

En tant que neurotransmetteur, le glutamate transfère des informations entre les cellules nerveuses et assume ainsi une fonction essentielle dans le corps.

Les sels de l'acide glutamique, qu'on appelle glutamate, sont des acides aminés non essentiels et donc des constituants des protéines. Ils sont produits par le corps lui-même (cycle de Krebs). Il est également possible de le puiser dans les aliments.

Sa teneur est plus élevée dans les produits fermentés, cuits ou vieillis.

Certains aliments contiennent naturellement du glutamate :

Parmesan, sauce soja, miso non pasteurisé, sans conservateurs, bio de préférence et qui a bénéficié d’une durée de fermentation honorable (soit environ deux ans). Evitez le miso industriel, dont la fermentation est accélérée au glutamate de synthèse.

Sardines, poulet, viande de bœuf, petits pois, chou vert, champignons, tomates, maïs, pommes de terre, lentilles corail, amandes...

 

Comment éviter de consommer cet additif de la famille des E620 à E625 ?

 

C'est un ingrédient que l'on retrouve souvent dans la nourriture chinoise. Le glutamate est un additif fréquemment utilisé si vous achetez des aliments transformés comme les soupes, pizzas, bouillons, sauces, charcuteries sous vide, biscuits, snacks.

Il est utilisé car il renforce le goût des ingrédients présents dans l'aliment et agit comme un excitant sur les papilles et surtout sur le cerveau.

Il faut attentivement lire la liste des ingrédients sur l'étiquette.

Le glutamate peut avoir des dénominations multiples qu'il faut connaître :

E621, glutamate de sodium, monosodium glutamate, GMS ou MSG.

Il peut aussi prendre des pseudonymes beaucoup moins scientifiques tels que "assaisonnement naturel", "épices protéines hydrolysées", "protéines hydrolysées", goût bacon, acides aminés, etc.

Attention à la mention "ne contient pas de MSG", "sans MSG ajouté" ou "sans ajout de MSG", car divers composants des produits favorisent la formation de glutamate de sodium comme :

Les protéines végétales hydrolysées, la levure hydrolysée / autolysée...

 

Manger sainement, la solution la plus simple pour éviter le glutamate de sodium